Les exfoliants au sucre

Les exfoliants au sucre

 

Beaucoup de mes client(es) ont profité des exfoliants au sucre que j’apporte en salon des artisans. Ils exfolient bien et sont super bon pour la peau. MAIS, il y avait un mais… Ils contenaient des agents de conservation -> ce que je disais bien sur à mes clients. Je ne trouvais pas que ça “collait” avec les autres produits, qui sont tous sans agent de conservation. (On s’entend qu’un antioxidant fait avec du romatin ce n’est pas comme un antifongique). Alors l’exfoliant doit changer ou partir.

D’abord, voici ce qui se passe sans agent de conservation. L’exfoliant n’était pas scellé et gardé dans un androit humide. J’ai aussi mis mes mains humides et touché à l’exfoliant. Je voulais reproduire l’environnement qu’on a sur le bord de la douche. Le savon en lui-même n’est pas propice à développer des moississures et des bactéries, c’est le sucre dans l’exfoliant qui a tout simplement caramélisé. Ce n’est pas une grande surprise, mais ce n’est ni beau, ni acceptable pour mes clients.

 

L'Exfoliant au sucre
l’exfoliant avec et sans agent de conservation.
Sucre
Le sucre s’est caramélisé
Cet exfoliant ne montre aucun signe de détérioration après 2 mois en milieu humide, non scéllé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prise 1

Alors donc il fallait trouver une autre façon de faire. J’ai d’abord sorti ma base de savon crème -> maintenant au beurre de Karité.  Il s’agit d’une base de savon que je fabrique avec à la fois de la Potasse (pour le savon liquide) et de la Soude caustique (pour le savon en barre) et bien sur, ma recette secrete. J’ai ajouté quelques ingrédients pour le rendre crémeux et onctueux. Puis, j’ai d’abord essayé avec du sel. Le sel est un exfoliant plus fort que le sucre car son grain est plus gros. Sans grande surprise, le sel a absorbé toute l’eau et l’humidité de la recette. Admirer ces “mottons”. Non seulement c’est laid, mais la texture est déplaisante. Lors de l’essaie sur la peau, il moussait peu, il a bien exfolié et laissé la peau assez douce, mais pas exceptionnellement douce. Donc c’est un échec.

 

la base
Ma base de savon crème fabriqué par moi-même
crème
La savon crème fouetté
sel
Avec l’ajout de sel = beurk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prise 2

J’ai repris ma base, remis mes ingrédients pour rendre mon savon crème doux et onctueux. Puis, j’ai essayé avec le café. Je savais que le café maintiendrait la texture car il ne fondra pas contrairement au sel et au sucre. Le problème c’est que le café va teindre et parfumer le savon crème. Ça sent vraiment bon ! Sur la peau, le savon mousse bien, exfolie doucement et laisse la peau fabuleusement douce. MAIS, car il y a deux mais, cela veut dire que 1) la seule fragrance disponible sea café (ou café-vanille, quelque chose du genre) et 2) les grains de café peuvent rester dans le fond de la douche.  (je l’ai fait bien sur, ce n’est pas si pire, 90% est partie dans le drain.

 

 

prise 2
On reprend la base
avec le café
Une fois le café ajouté, le savon a une superbe consistance crémeuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc la grande question : est-ce que mes clientes sont prêtes à rincer leur douche pour avoir un produit plus naturel ?

 

 

idée du produit fini
un image de ce que pourrait être le produit fini (sauf qu’il aura un emballage biodégradable)

 

 

Voici la nouvelle liste d’ingrédients* :

Beurre de Karité, Huile d’olive extra vierge, Huile de noix de coco, huile de castor, Glycérine, Café, Vitamne E, protéine de soie, Gel D’Aloes, eau distillée, potasse et soude.

  • ne sont pas en ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[]